L'inscription pour la 10e édition du Sommet canadien du leadership en autisme est maintenant ouverte !Cliquez ici pour plus d'infos

Revue canadienne de l’équité en matière d’autisme

Les voix de la communauté des personnes en situation de handicap n’ont jamais été prises en compte, ce qui laisse entrevoir un problème systémique de discrimination à l’égard des personnes handicapées dans la société canadienne, encore exacerbé par les implications sociétales de la pandémie de COVID-19.

En 2020, un comité de l’Alliance canadienne de l’autisme s’est réuni et a examiné en profondeur les obstacles à l’équité au sein de l’organisation elle-même. Une chose est sûre : les personnes autistes et sous-représentées ont besoin d’une plateforme au-delà des réseaux sociaux pour défendre leurs intérêts.

Créée en 2021, la Revue canadienne de l’équité en matière d’autisme (RCÉA) est une revue électronique en accès libre axée sur la tenue d’une variété de discussions critiques sur l’équité au sein de la communauté de l’autisme et des politiques publiques. En recherchant des auteur·rices étant principalement des personnes autistes ou des personnes ayant une expérience vécue de l’autisme et de l’intersectionnalité, la Revue cherche à offrir une plateforme pour amplifier les voix marginalisées et partager ces perspectives avec les décideurs politiques et les Canadien·nes.

La RCÉA représente une nouvelle frontière importante dans le domaine de la recherche et de l’expression artistique, qui promet d’aider les personnes allistes, ou tout autre groupe privilégié, à comprendre comment s’engager de manière appropriée et respectueuse avec les communautés et les cultures qui sont différentes de la leur.

En promouvant les valeurs de la diversité et de l’équité, et surtout en fournissant une voix valide qui promeut les forces et la valeur des personnes autistes, la Revue devrait intéresser l’ensemble des membres de la communauté de l’autisme, et au-delà.

Objectif et portée du projet

  1. Une discussion sur l’équité dans le secteur de l’autisme et du handicap à la lumière des défis liés à l’équité.
  2. Le comité éditorial recherchera avant tout des auteur·rices ayant une expérience vécue de l’autisme et, dans la mesure du possible, un minimum de 50 % des articles publiés seront rédigés par des personnes autistes.
  3. Fournir des ressources pour informer les décideurs sur les obstacles à l’équité rencontrés par les membres de la communauté.
  4. Le comité de rédaction, en collaboration avec l’Alliance canadienne de l’autisme, peut développer des trousses d’outils sur l’équité, liées aux thèmes de la revue, basées sur les leçons tirées de la revue et destinées à être partagées avec les décideurs.

Alors que nous traversons l’un des moments les plus historiques de la mémoire collective de notre pays avec l’adoption du projet de loi S-203, « Loi sur le cadre fédéral relatif à l’autisme, » ce sera un moment de grande célébration pour de nombreux militants comme moi qui ont passé une bonne partie de leur vie d’adulte à lutter pour l’équité en matière d’autisme dans de nombreux aspects de notre vie. Cependant, cela signifie également que des revues telles que la Revue canadienne de l’équité en matière d’autisme, qui s’efforcent d’amplifier nos voix, seront considérées comme celles qui ont contribué à ouvrir la voie à ce moment historique, car la voix des autistes est le fondement de cette revue.

Headshot of Whitney Hodgins

Whitney Hodgins
Lauréate du premier prix Jim et Ginette Munson de leadership en autisme

Soutenir notre travail

En tant que membre de l'Alliance canadienne de l'autisme, vous contribuerez à renforcer notre impact grâce à une voix forte, unifiée et collaborative.